FICHE DU PROFESSEUR
« Octobre »
chanson et musique de Francis Cabrel
Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y’aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine
Perdue dans tes foulards, tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Refrain
Il y aura certainement
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides qui traînent
Et des nuages pris aux antennes
Je t’offrifai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu’octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux
 Devant le monde qui s’incline
Refrain :
Certainement,
Appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages  pris aux antennes
Je t’offrifai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’octobre nous prenne
Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord,
Octobre restera peut-être.
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord,
Octobre restera peut-être.
Activités à faire en deux sessions d’une heure.  L’activité s’adresse comme 
soutien d’une leçon sur le temps du futur et du vocabulaire de la météorologie.
Niveaux
(i)  intermédiaire et (a) avancé
Exemples: élèves de l’enseignement secondaire (3 années d’apprentissage du français)
 Objectifs
- Faire le portrait de quelqu'un
- Exprimer des idées et des sentiments
- Expression du temps I (le futur)
- Expression du temps II (lexique et sémantique de la météorologie: saisons, temps...)
- La comparaison:
plus...que
   Moins ...que
    Aussi .....que

INFORMATION : Avec son physique de mousquetaire et l'accent du terroir, il va collectionner de nombreux Prix,
 Trophées et disques de platine, grâce à ses poèmes chantés. Francis Cabrel est l’artiste francais le plus diffusé à la radio
et son avant-dernier album « un samedi soir sur la terre » s’est vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires.
1. « Octobre »
(Etude sans écoute)
On mettra le titre au tableau et on demandera ce que cela peut nous suggérer.
• A quoi vous fait penser ce mot/Qu’est-ce qui se passera en « Octobre » ?
Qu’est-ce qu’il annoncera ? Quel sera le sujet de cette chanson, à votre avis ?
Liste au tableau des propositions :
C’est la fin de l’été, c’est la rentrée des classes, il pleut, le ciel est nuageux, le ciel est gris,
il ne fait pas beau, les feuilles tombent des arbres, c’est le roulement des saisons, les couleurs
chaudes de l’automne prédominent etc...
(Ecoute de la chanson sans le texte)
•  Ecrivez tous les mots reconnus et vérifiez vos hypothèses. On parle bien de ce sujet ? Oui
On donnera une description faite par Francis de l’automne :
Francis Cabrel dit de la chanson « Octobre »: « Oui...Octobre, c’est le début de la mélancolie.
Tout s’effondre doucement. Les couleurs commencent à changer :le vert s’atténue et le rouge monte.
La fraîcheur arrive. On enfile des pull-overs. J’aime ce roulement des saisons. C’est la rentrée des
 classes. Le retour des palombes. Les premiers matchs de rugby... »
On insistera sur les éléments communs de la citation et ceux trouvés par les apprenants
• Voici une liste de mots : entourez ceux que vous entendez dans la chanson :
 la liste de mots contient le champ lexical  des saisons et des couleurs. L’élève se
 familiarise plus avec le vocabulaire.
feuilles                                                                froid
blanc                                                                   frisson
printemps                                                           glacé
marron                                                                pluie
couleurs chaudes                                              orange
    vert                                                                     humidité
 chaud                                                                 jardin
brume                                                                 arbre
mortes                                                                neige
fleur                                                                    gris
   nuage                                                                 nuageux
ciel                                                                      noir
soleil                                                                   temps
2.  Avec le texte de la chanson -Ecoute
a.Quels sont les mots en rapport (champ sémantique et lexical) avec l’automne que le chanteur cite ?
Quels sont ceux que vous connaissez et dont il ne parle pas ? On souligne les mots dans les paroles.
On complète sur notre feuille un vaste champ lexical. (On s’adresse à des élèves qui ont déjà vu le vocabulaire).
b. Quel est le sentiment qui se dégage de la chanson ? Justifiez la réponse. Impression de mélancolie qui nous
envahit lors de l’entrée dans une nouvelle saison. On se sent absorbés par le climat après l’été.
 (Utilisation des structure: Cela me semble, cela me paraît, à mon avis, je pense que, selon moi etc...)
 
3.  Imaginer un clip
Rédaction à la maison.
                   Relisez plusieurs fois les paroles- écoutez la chanson
 Imaginez le déroulement du clip correspondant à la chanson (couleurs utilisées, paysages,
 images, personnages et lieux possibles) -Utilisez le futur-
(Les couleurs seront chaudes, on verra un paysage..., il y aura des champs, il pleuvra etc)
4.  Visionner le clip d’Octobre
                   a. Comparez le clip à votre proposition.
• Quels sont les éléments communs et les différences?
    caractéristiques des images, couleurs, lieux, personnages) ?
    plus de substantif que, plus adjectif que, moins de.... que , moins .... que, autant de... que, aussi adjectif que
 
 b. « Arrêt sur Images » : description de quelques plans :
       - le chanteur- faire le portrait
        - le paysage
5.Activités
                   Imaginez un autre texte : " En Octobre, on/il  futur"... Exemples : En Octobre, on restera plus souvent
                  à la maison, on se couchera plus tôt, on sortira moins, on mettra le chauffage, il fera plus froid...
                            Eléonore Degrigny, degrignye@yahoo.fr